Comment apprendre la solitude à son chien ?

De nature sociable, les chiens ne supportent pas qu’on les laisse seuls. Ils doivent avoir le sentiment d’appartenir à une communauté auxquelles ils partageront son espace. Pourtant, nous ne pouvons pas toujours rester près d’eux, on doit s’absenter pour aller au travail ou même des fois pour voyager.  Dans ces cas, ils vont probablement se sentir abandonnés.

Chaque chien réagit différemment à la situation. D'une part, il y en a ceux qui se sentent vraiment malheureux et qui peuvent passer toute leur journée à pleurer sur leur sort. Le bouvier bernois en fait partie, ils expriment leur sentiment en ne cessant d’aboyer. D’autres races se stressent facilement, ils pourront par exemple finir par abimer toutes vos affaires si par malheur vous l’avez laissé dans votre salon.

Apprendre à vivre sans son maître

Ainsi, il est plus que temps de prendre en main ce problème de dépendance et d’apprendre à votre chien à vivre sans vous. L’apprentissage commence dès le plus jeune âge.  Même s’il est encore tout petit et vulnérable, gardez à l’esprit que vous faites cela pour son bien, mais également pour le vôtre.

Premièrement, c’est une question d’habitude. Il faut le laisser seul pendant des courts moments (2 bonnes heures par exemple) pour le rassurer que même si vous partez, vous reveniez toujours. Il faudrait quand même que vous lui laissiez un peu de distraction comme allumer la télé ou mettre de la musique. Ces sons briseront le silence et atténuent le sentiment de dénuement.

Les meilleurs comportements du maître

Deuxièmement, il est formellement interdit de l’attacher ou de l’enfermer dans une pièce. Cela ne fait qu’augmenter son anxiété et il interprètera la situation comme une sorte de punition. Au contraire, laissez-le respirer et donnez-lui le plus de place que possible.

Finalement, maitrisez vos sentiments. Chaque fois que vous vous absentez, ne montrez aucun signe de tristesse. Au contraire, essayez de l’ignorer et lui dire de rester sage suffirait amplement. De même quand vous êtes de retour, contentez de lui donner une petite caresse et de dire « bon chien » puis ignorer le pendant un moment.

Quand votre chien arrivera alors à l’âge adulte, restez toujours neutre et ne lui faites jamais ressentir que vous allez l’abandonner. Si ces méthodes ne marchent pas, faites appel à un éducateur canin sérieux et consultez également votre vétérinaire pour vous aider.

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut