Informations à savoir sur le Dogue de Bordeaux

Ils sont gros, ridés, baveux, moites et tout à fait adorables…oui, c’est le Dogue de Bordeaux ! Il serait difficile de trouver sur cette planète quelque chose de plus mignon qu’un bébé Dogue de Bordeaux. Ils vous feront fondre le cœur avec un seul regard de ces yeux tombants.

Ce qu’il faut savoir sur cette race de chien

Lorsque vous obtenez un chiot Dogue de Bordeaux, vous vous attaquez à une créature qui a de nombreuses, nombreuses qualités attachantes et d’autres moins attachantes. Si vous envisagez l’achat d’un Dogue de Bordeaux, veuillez faire des recherches approfondies sur la race puis décider en famille si vous êtes prêt à en acquérir un. La décision de ramener un chiot ou un adulte à la maison ne doit pas être prise à la légère. Ces informations ne sont pas destinées à vous donner une idée réaliste de ce à quoi vous pouvez vous attendre. Lorsqu’un chiot est acheté sans tenir compte du temps, de l’attention et des ressources nécessaires, c’est le chiot qui souffre. D’autre part, lorsqu’il est bien planifié, le choix d’un Dogue de Bordeaux peut être des plus gratifiants. Nombreux sont ceux qui ont déjà possédé un Dogue de Bordeaux et qui ne veulent jamais s’en passer.

Des problèmes habituels rencontrés avec les chiots

Bien entendu, vous rencontrerez les problèmes habituels associés aux chiots de toutes les races, comme les accidents de pot, les dommages probables aux meubles, les restrictions de votre temps et de votre liberté, etc. Avec le Dogue de Bordeaux, ces problèmes sont multipliés par dix.

Le dogue de Bordeaux, un chien imposant mais tellement attachant

Comme vous avez décidé que vous voulez un Dogue de Bordeaux (qui est une race de mastiff), vous devez être un amateur de grands chiens. La taille même de ces animaux est une considération majeure. Un chiot de huit semaines pèse facilement entre 6 et 9kg. Vous clignez des yeux et vous avez alors un bébé de six mois pesant 36 kg qui court dans toute la maison ! Votre chiot Dogue de Bordeaux aura besoin de suffisamment d’espace pour courir, jouer, dormir et être turbulent à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison. Ce bébé continuera à grandir jusqu’à ce qu’il vous reste plus de 45 kg d’amour canin. Les Dogues de Bordeaux prennent beaucoup de place dans votre maison, votre voiture, votre canapé et votre cœur. Préparez-vous ! Ce sont de véritables gros nounours. Ils attireront à coup sûr l’attention des étrangers, où que vous alliez.

L’éducation du dogue de Bordeaux

Le dressage de votre chiot Dogue de Bordeaux est primordial. Posséder un chien de race puissant sur lequel vous n’avez pas un contrôle total est irresponsable pour la société et pour le chien. De plus, la chose la plus aimante que vous puissiez faire pour votre nouveau chiot est de lui fournir un maître fort, fiable et digne de confiance. S’il n’y a pas de « chef de meute », votre chiot reconnaîtra bientôt ce vide et finira par remplir lui-même ce rôle. Un chiot doit pouvoir simplement prendre plaisir à être un chiot. Il ne devrait pas avoir à porter le fardeau d’être le chef de meute. C’est à vous de décider.

Flash info – votre Dogue de Bordeaux n’est PAS un Golden Retriever ! C’est une race de « gladiateurs ». Cela signifie que ce sont des chiens puissants élevés pour la chasse, le combat et la garde. Ils ont été dressés pour appâter les taureaux, les ours, les jaguars et pour chasser le sanglier. Ce sont avant tout des gardiens nés de la nature. Vous vous rendrez vite compte que ce n’est pas une race qui est désireuse de vous plaire à 100% du temps. Pourtant, ce sont des âmes extrêmement sensibles. Lorsque vous formerez votre Dogue de Bordeaux, gardez toujours à l’esprit sa confiance en soi, son arrogance, son indépendance, son entêtement, ainsi que sa sensibilité. Malheureusement, certains confondent entêtement et stupidité. Les Dogues de Bordeaux sont tout sauf stupides ! Ils sont très intelligents. Une fois qu’ils ont appris un commandement, ils ne l’oublieront jamais.

Etre chef de meute

De nombreux Dogues sont des leaders nés naturellement, vous devez donc vous affirmer comme le dominant. Ils vous mettront littéralement hors jeu lorsque vous montrerez votre frustration à leur égard. Leur crier dessus les fera simplement détourner le regard d’un endroit imaginaire sur le mur au-dessus de votre épaule comme si vous n’y étiez pas. Ou pire encore, ils seront terrifiés à l’idée que vous puissiez faire de vous un leader indigne de confiance.

Vous devez cultiver la patience. Trouvez les bonnes techniques pour votre chien. Le dressage de votre Dogue de Bordeaux devrait être un moment de plaisir et de complicité entre vous et Hooch. La constance et les compliments sont les principaux outils de l’éducation. Félicitez votre Dogue de Bordeaux pour tout ce qu’il fait correctement, qu’il aille au pot à l’extérieur ou qu’il vienne quand on l’appelle. Vous irez beaucoup plus loin en combinant l’entraînement et le jeu. Et terminez toujours chaque séance de dressage par une activité positive, comme un bon massage du ventre.

Laisser un commentaire