banniere

A quoi sert un comportementaliste pour chien

  • 28 novembre 2017 |

Le comportementaliste est un spécialiste de la relation Homme / Chien, il connaît parfaitement le répertoire des comportements canins et peut donc être considéré comme un interprète, un médiateur entre deux espèces qui ne communiquent pas de la même façon : l'Homme et le Chien.

Dans le cas ou la relation Homme/ Chien est dégradée, le comportementaliste va intervenir pour que celle-ci s'améliore, en effet il va vous expliquer pourquoi votre chien agit de la sorte et vous conseillera sur les éventuels changements à mettre en place pour rétablir la situation.

Afin de clarifier les choses et d'éviter de faire un amalgame entre différentes professions, il me semble important de faire la différence entre :

• le vétérinaire : il s'occupe de la santé de votre chien, prodigue les soins nécessaires, il est le seul habilité à pratiquer un examen médical du chien et à prescrire des médicaments quand cela est nécessaire.

• l'éducateur/dresseur : il a pour tâche de dresser le chien ou de vous enseigner les techniques vous permettant de contrôler votre chien dans des situations données (le faire s'assoir, se coucher, marcher au pied...). C'est un apprentissage basé sur le conditionnement.

• le comportementaliste : il travaille uniquement sur la relation qui unit le chien et les personnes qui vivent avec lui. Il s'interdit donc tout acte étant du ressort du vétérinaire : il n'intervient pas sur le chien, ne propose aucune médication dans quelque domaine que cela soit.

Ces trois métiers sont donc différents mais à mon sens très complémentaires. D'ailleurs, avant de faire appel à un comportementaliste, il est fortement conseillé de faire examiner son chien par un vétérinaire pour s'assurer que l'animal est en bonne santé et que le changement de comportement n'est pas lié à un problème de santé (arthrose, douleur ..) qui peut modifier la conduite de votre chien. En effet, comme indiqué plus haut, seul le vétérinaire est habilité à pratiquer un examen médical du chien. D'autre part, une fois que la relation entre le propriétaire et son chien s'est améliorée, il est parfois intéressant de faire appel à un éducateur/dresseur pour vous aider par exemple à mieux maîtriser votre chien dans certaines situations (par exemple obtenir de lui une marche au pied convenable).

Quand peut-on consulter un comportementaliste ?

Comme vous avez pu le constater, le comportementaliste intervient essentiellement quand il y a un problème au niveau de la relation Homme / Chien, mais il peut aussi intervenir dans d'autres contextes :

• Chez le particulier

– lors de l'acquisition d'un chiot ou d'un chien adulte : pour que l'intégration du chien dans la famille se passe au mieux. Le comportementaliste pourra vous conseiller et répondre à toutes les questions que vous vous posez. Il vous sensibilisera aussi aux critères à prendre absolument en considération lors de l'acquisition d'un chiot. Il pourra vous orienter sur un choix de race en fonction de vos attentes.

C'est à mon sens, une démarche que tout futur propriétaire de chien devrait engager, en effet votre nouveau compagnon va partager environ 10 années de votre vie, c'est un engagement qu'il ne faut pas prendre à la légère. Et je peux malheureusement constater, que trop de chiens abandonnés, le sont souvent parce que les propriétaires manquaient d'informations et se retrouvaient avec un chien ne correspondant pas vraiment à leurs attentes. En effet, il faut rester prudent quand dans certains livres on prétend vous donner le descriptif exact d'une race de chien. Il faut garder à l'esprit que chaque chien est aussi un individu à part entière : il a son propre patrimoine génétique, sa propre histoire, ses expériences (bonnes et mauvaises) et il ne pourra en aucun cas correspondre exactement à ce que vous avez lu.

– avant l'arrivée d'un bébé au foyer : certains parents peuvent se poser des questions quand aux réactions du chien face à l'arrivée d'un bébé, ce qui est tout à fait légitime. Le comportementaliste sera à votre écoute pour répondre à vos questions et vous conseillera sur la démarche à entreprendre pour que l'intégration de bébé ne pose aucun problème.

• à la demande des collectivités publiques

– pour proposer des conférences d'informations sur un sujet donné, comme par exemple intervenir dans des écoles pour sensibiliser les enfants au chien et faire de la prévention.

La démarche du comportementaliste

Le comportementaliste travaille selon une approche systémique, c'est à dire qu'il s'attache à prendre en considération le système (généralement la famille) dans lequel vit le chien et travaille uniquement sur la relation qu'entretiennent les différentes personnes avec le chien.

Le comportementaliste n'est pas là pour vous juger, il aura une écoute attentive, prendra en considération vos questions, vos attentes, et vous proposera des conseils adaptés à votre situation afin de trouver ou retrouver une relation plus agréable avec votre chien.

Il est aussi important de préciser que ce n'est pas parce que votre chien n'est plus très jeune qu'il n'y a plus rien à faire, ce que l'on peut entendre assez souvent : il est à mon avis, possible d'apporter des améliorations dans beaucoup de cas.

La formation d'un comportementaliste

Voici un résumé du contenu de la formation, permettant de mettre en avant la qualité et le sérieux de celle-ci. En effet, il faut être très vigilant quant au choix d'une formation, car on ne peut s'improviser comportementaliste, il faut acquérir de solides connaissances.

• ETHOLOGIE

Le chien, avec les différentes étapes du développement du comportement social chez le chiot, l'évolution des capacités d'apprentissage et du comportement social en relation avec les étapes du développement des capacités sensorielles et motrices, les obstacles au bon apprentissage du comportement social, les notions de hiérarchie, dominance, rituels, la gestion de l'espace.

• COGNITION/COMMUNICATION

La cognition, les apprentissages, la communication, les causes d'échec de la communication Homme / Chien.

• AGRESSION/PEUR

Classification des conduites agressives, causes d'agression. La peur chez le chien.

• SYSTEMIQUE ET MILIEU - PERTURBATIONS DE LA RELATION

L 'approche systémique, la notion d'homéostasie, causes de la perturbation du comportement du chien, le chien et l'enfant, l'anthropomorphisme, les attentes des propriétaires de chiens.

• LA RELATION FAMILLE/CHIEN - LE METIER DE COMPORTEMENTALISTE

Les techniques de l'entretien, écoute, étude d'enregistrements d'entretiens.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

banniere