Aboiement et agressivité entre chiens à travers la clôture

|

Les “combats de clôture” sont ce qui se passe lorsque des chiens situés de part et d’autre d’un grillage ou d’un type autre clôture aboient avec une frénésie agressive lorsqu’ils se voient. Ces aboiements peuvent commencer de manière assez amicale, mais avec le temps, la frustration de ne pas pouvoir se rejoindre peut commencer à alimenter le comportement et le faire dégénérer en une véritable agression les uns envers les autres.

La création d’un comportement négatif

Les chiens qui se battent à travers un grillage ne sont pas nécessairement agressifs par nature, mais à force d’être exposés à cete situation et de répéter ce schéma, ce comportement peut se développer avec le temps.

Au début, lorsque les chiens se voient en dehors de leur jardin, ils peuvent encore agir de manière amicale les uns envers les autres. Mais avec le temps, l’animosité peut se développer et certains chiens vont même agresser et attaquer l’autre. Si vous avez de la chance, ils se verront et essaieront activement de s’éviter.

Les mesures préventives dans une nouvelle maison

Il est possible d’éviter de nombreux comportements problématiques en prenant des mesures préventives. Voici donc quelques conseils pour vous aider si vous venez de déménager et que votre chien n’a pas encore établi de relation négative :

1) Faites régulièrement des promenades ensemble. La marche crée une unité de meute et aide les chiens à se détendre les uns les autres. Si un chien est déjà agressif, marchez parallèlement l’un à l’autre mais gardez vos distances et pensez à demander l’aide d’un dresseur de chien à Rouen pour vous guider dans des présentations appropriées et sûres une fois que les chiens sont prêts.

2) Demandez à votre voisin si vous pouvez donner des friandises à son chien. Si oui, alors lorsque les chiens sont dehors ensemble, tenez-vous à la clôture et récompensez les deux chiens pour des comportements simples comme s’asseoir (à condition qu’ils n’aboient pas ou ne se battent pas entre eux). Faites-le à chaque fois que les chiens sont dehors afin qu’ils commencent à anticiper les bonnes choses qui se passent en présence de l’autre.

3) Ne laissez pas votre chien dans la cour sans surveillance, surtout pendant de longues périodes. Un chien qui s’ennuie risque davantage d’avoir des ennuis, surtout si vous n’êtes pas là pour l’interrompre ou le rediriger à temps.

Les solutions quand l’habitude est prise

Si vos chiens ont déjà pris l’habitude de se battre à travers le grillage, voici quelques conseils à essayer :

L’utilisation d’une barrière peut être une solution simple pour prévenir les combats indésirables.

1) Si les chiens peuvent se voir à travers la clôture, installez une barrière visuelle comme une bâche ou des morceaux de contreplaqué pour qu’ils ne puissent plus se voir. Souvent, cela suffit à arrêter une grande partie des combats.

2) Sortez avec votre chien et redirigez ou interrompez-le chaque fois qu’il montre de l’intérêt pour la cour voisine.

3) Apprenez à votre chien que lorsque le chien du voisin commence à aboyer, il est le signe avant-coureur d’un jeu amusant avec vous, comme aller chercher, tirer ou des jeux impliquant des friandises de grande valeur. En quelques semaines, votre chien va venir vous voir en courant pour chercher des friandises lorsqu’il entendra aboyer et finira par ignorer complètement le chien du voisin.

4) Si votre cour est propice à cette activité et/ou si elle est financièrement faisable, vous devrez peut-être installer une clôture secondaire en plus de la clôture principale pour maintenir les chiens à une distance sûre les uns des autres, surtout s’ils risquent de se blesser mutuellement.

5) Si les chiens sont capables de se mordre entre eux à travers la clôture et qu’une barrière visuelle n’est pas envisageable, envisagez de placer un arroseur activé par le mouvement, comme un épouvantail, près de la clôture pour dissuader les chiens de s’approcher de la clôture.

Bien que vous ne puissiez pas résoudre complètement le problème, ces dispositifs contribueront certainement à faire évoluer les choses dans une direction plus positive.

Previous

Puis-je voyager avec mon animal ?

Laisser un commentaire