banniere

Comment choisir un comportementaliste

  • 02 novembre 2019 |

Il faut bien le reconnaître, les comportements problématiques d’un chien sont frustrants. Le maître désemparé cherche alors de l’aide autour de lui, et bien souvent cela ne fait qu’accroître la confusion !Il faut bien le reconnaître, les comportements problématiques d’un chien sont frustrants. Le maître désemparé cherche alors de l’aide autour de lui, et bien souvent cela ne fait qu’accroître la confusion !Entre les avis divergents, les affirmations péremptoires, les idées reçues et les culpabilisations sournoises, le maître n’a plus la possibilité d’observer les faits objectivement.Et hélas, bien souvent, le problème est déjà installé depuis bien longtemps quand le maître en arrive à consulter. Or, plus on tarde, plus le problème devient complexe à traiter.
Avant tout, il faut que le chien soit examiné par un vétérinaire. Approximativement 20% des problèmes de comportement sont associés à un problème de santé. Il est évidemment illusoire de penser régler ces problèmes si ceux-ci sont dus à une pathologie non soignée.
Parlez au vétérinaire des problèmes que vous constatez, mais gardez-vous de mettre une pression excessive. Il n’est pas rare que certains clients excédés posent un véritable ultimatum au vétérinaire, réclamant le médicament miracle tout en parlant d’abandonner le chien. Cela ne permet pas au vétérinaire d’analyser ou d’évoquer sereinement les causes possibles.
Tous les vétérinaires n’ont pas une formation en comportement canin, il s’agit d’une spécialisation assez récente. Ceux qui n’ont pas suivi cette formation supplémentaire auront donc les compétences qu’ils se sont forgées par leur curiosité personnelle. Il vous appartient donc d’écouter votre vétérinaire sans tenter de l’influencer, ni vous sentir agressé s’il évoque un problème dans votre relation avec le chien ou dans vos méthodes… et de déterminer si l’aide d’un médiateur est nécessaire.

Quel professionnel choisir ensuite ?

La France n’a hélas pas une position très claires en ce qui concerne les métiers du chien.En dehors des docteurs vétérinaires, dont le diplôme est validé par l’État, et d’un cursus officiel d’éducateur canin (Brevet Professionnel) qui n'a débuté qu’à la rentrée 2005, il n’existe que des formations privées sans reconnaissance officielle, ni contrôle.Les querelles de clocher concernant telle ou telle formation, ou telle ou telle appellation deviennent donc assez dérisoires, et je tiens à en rester éloignée.
Je me bornerai à dire que :
- La personne que vous contactez doit prendre le temps de vous écouter, ou vous proposer de la rappeler à un moment plus favorable, avant de vous pousser à prendre rendez-vous.
- Il ne doit pas simplement s’agir d’évaluer votre animal (même si c’est évidemment nécessaire), mais surtout de savoir ce que vous avez déjà tenté, et de vous laisser exprimer vos attentes et vos éventuelles déceptions, bref d’exprimer vos émotions.
- Il est de première importance que vous raccrochiez avec le sentiment d’avoir été écouté, respecté et compris, mais ni culpabilisé, ni infantilisé. Si vous n’avez pas l’impression que le courant passe, n’insistez pas.
- Méfiez-vous si votre interlocuteur affirme qu’il va « vous régler le problème », « vous recadrer le chien à sa place » ou que « ce sera vite corrigé » ! Il n’y a pas de miracle, vous allez avoir du travail !
- N’hésitez pas à demander dès le début quelle méthode utilise votre interlocuteur, quel style de punition, par exemple, ou quels accessoires. Cela vous permettra de voir si vous pouvez adhérer au programme que vous allez mettre au point ensemble.

Quelle est la différence entre un comportementaliste et un dresseur ?

  • 02 novembre 2019 |

Il est possible d’avoir plusieurs professions, mais il faut les différencier. Nous avons vu que le principal du travail d'un comportementaliste a lieu autour d'une table ou dans un bureau, ce qui n'est pas le cas du travail du dresseur ou éducateur canin.Il est possible d’avoir plusieurs professions, mais il faut les différencier. Nous avons vu que le principal du travail d'un comportementaliste a lieu autour d'une table ou dans un bureau, ce qui n'est pas le cas du travail du dresseur ou éducateur canin. Voir notre partenaire éducateur canin comportementaliste à Bordeaux.
Certaines personnes pratiquent les deux activités, et certains comportementalistes, vous aideront quand même à connaître et appliquer des méthodes d'apprentissage pour votre chien.

Que fait le dresseur ou l’éducateur canin ?

Son intervention est directe sur le chien, ou vous et le chien. Il vous permet d'être accompagné sur le terrain.
Il apprend à votre chien à exécuter un ordre, ou vous apprend à le faire faire à votre chien.
Il vous transmet son savoir-faire avec une méthode, personnelle ou qu'on lui a enseignée, souvent un mélange des deux.
Il vous explique le "fonctionnement" d’apprentissage d’un chien.
Il vous donne des conseils.
En dire plus sur leur profession leur revient, il y a des différences de pratique entre eux, c’est d’ailleurs pour cela que fleurissent des termes différents pour tenter de l’expliquer. Ce n'est pas péjoratif de dire cela, il est juste difficile à chacun d'expliquer ce qu'il fait sans être confondu avec le voisin.
Je pense néanmoins à une nuance importante dans tous les métiers :Il ne faut pas confondre un métier avec la personne et sa manière de le pratiquer. Partout il existe des métiers avec des spécialisations. Il suffit de préciser. Diverses appellations ont été utilisées pour dire qu’on utilise une méthode douce avec le chien, dans tous les cas pour lui apprendre quelque chose. Les anglais ne parlent pas "d'éducation" mais de "training", c'est à dire "d'entraînement", ce qui est très juste et clair !

Résumé :
La profession concernant les interactions, la relation, la communication, entre la famille et son chien, ce qui vous uni, s’appelle comportementaliste.
La profession de quelqu’un qui vous fait faire quelque chose avec un chien (c'est à dire un apprentissage, un entraînement), qui vous montre comment le faire, s’appelle dresseur.
Le dresseur utilise bien sûr aussi la communication homme chien, ensuite c'est surtout une question de méthode pour utiliser la communication ! Là il y a des différences !

Est ce qu'aller voir un comportementaliste cela marche ?

  • 02 novembre 2019 |

Très très souvent, une modification de la situation se remarque dans les heures qui suivent les modifications apportées, mais personne ne va pas changer votre chien d'un coup de baguette magique, c'est votre vigilance à persévérer dans le bon sens qui assurera le résultat. Apres avoir fait appel à un comportementaliste dans un grand nombre de situations, le résultat est immédiat et durable, car votre chien réagissait en fonction d'une situation, et vous aurez modifié cette situation, ce qui entraîne immédiatement une nouvelle réponse du chien !

Vous allez déjà comprendre ce qui se passait dans la situation qui vous posait un problème. Il faut comprendre pour pouvoir accepter les changements qui peuvent s'avérer indispensables.

Vous serez parfois soulagés de voir que vous n'aurez pas besoin de vous montrer plus dur que vous ne le souhaitiez envers votre chien. Si vous en cherchez un éducateur canin comportementaliste à Bordeaux, voici une adresse.

Il vous faudra aussi adapter votre conduite et vos attentes vis-à-vis du chien, ou accepter qu’une de ses qualités aille avec le défaut qui correspond (par exemple il est difficile d’avoir un chien très joueur qui ne fasse aucune bêtise).
 

Pour un chiot, que risquez-vous à poser toutes vos questions à votre comportementaliste qui pourra vous dire que vous êtes sur la bonne voie, forcément rectifier quelques idées reçues, et vous aider par un tas de petits trucs qui viendront se rajouter aux vôtres ? Et s'il vous alerte sur un point particulier, vous gagnerez en harmonie et votre chiot en évolution sereine.

Pourquoi faire appel à un comportementaliste ?

  • 02 novembre 2019 |

Le comportement de votre chien change, évolue dans un certain sens, le chiot grandi, l'adulte s'affirme...Le comportement de votre chien change, évolue dans un certain sens, le chiot grandi, l'adulte s'affirme...
Cette évolution se fait-elle comme vous souhaitez ?Ou bien va-t-elle dans un sens qui ne vous convient pas ?


A partir du moment où votre chien :

  • Vous surprend, 
  • ou bien s'il ne vous comprend pas, 
  • parait comprendre et désobéit, 
  • vous énerve par une attitude qu'il ne veut pas changer, 
  • commence à grogner, etc...


C'est qu'il y a eu entre vous une incompréhension.
Vous voyez bien le nombre de malentendus entre les hommes ! Alors il peut y en avoir au moins autant avec un chien, qui communique sans mots !
Le plus fréquent des malentendus est de croire que son chien est dominant, ce n'est pas toujours le cas, loin s'en faut.
 Le comportementaliste vous apporte une vue extérieure, avec des connaissances très précises sur le comportement canin.
Quelques changements vous seront proposés (avec votre accord, car ils doivent être adaptés à votre vie) dans votre manière de vivre ensemble. Ce sont ces modifications qui feront changer le comportement de votre chien.
 Il est bon de préciser qu'un entretien est une bonne méthode de mieux faire s'épanouir sa relation avec son chien, dès l'acquisition du chiot !
La profession de comportementaliste a certes été crée pour venir en aide à ceux qui rencontraient un problème avec leur chien, mais pas uniquement.
Expliquer les comportements, comprendre de légers signaux, est une source de complicité encore plus agréable entre vous et votre chien.

Vous pourriez voir par exemple avec cet éducateur canin et comportementaliste à Bordeaux

Entretien avec un comportementaliste

L'entretien est "l'outil" du comportementaliste,c'est une conversation, vous serez écoutés.
Les grandes lignes :
Il rassemblera toutes les personnes de la famille qui peuvent être présentes, y compris les enfants, afin de :

  • Vous écouter et répondre à vos questions au sujet de votre chien,
  • Comprendre son comportement,
  • Trouver des solutions concrètes pour modifier ce comportement dans un sens qui vous convienne.

Première partie de l'entretien :

Votre témoignage nous permettra de comprendre pourquoi votre chien se comporte comme il le fait, selon quelle logique, car il y en a toujours une. Nous trouverons en général un dénominateur commun à des comportements qui paraissent ne pas être liés.

Deuxième partie de l'entretien :

Il sera ainsi possible de vous proposer des modifications, dans votre quotidien, de nouvelles actions à entreprendre, afin de modifier le comportement de votre compagnon, car il sera ainsi incité à de nouvelles réactions. Vous ferrez souvent vous-même certaines propositions, car un bon éclairage de la situation vous donnera de bonnes idées. Votre investissement dans la démarche est indispensable.
Il est souhaitable de faire le point lors d'un deuxième entretien, parfois un troisième, bien que ce ne soit pas toujours nécessaire.

Où ?

L'entretien peut avoir lieu

au bureau de votre conseiller ou à votre domicile,  ou les deux, selon les entretiens, et selon la manière de pratiquer de chacun.

Un chien peut ne pas tenir en place dans un bureau, il n'aura rien à nous dire, et son comportement sera forcément différent de ce que vous décrirez. Les conditions des entretiens varient donc au cas par cas, de même que la durée et le nombre des entretiens.
Chaque personne a sa manière de travailler, et ses spécialités parfois.

Le comportementaliste pour chien

  • 02 novembre 2019 |

Beaucoup de sites vous le diront, c'est un spécialiste de la relation entre l'homme et l'animal ! Mais un éducateur, un éleveur ou un vétérinaire n'en sont-ils pas aussi des spécialistes ? Il est navrant de se réserver cette exclusivité et d'interdire le domaine relationnel à d'autres...


 Comportementaliste, est-ce un nom ou un adjectif ?

Les deux ! Ce mot est aussi utilisé dans le domaine des relations humaines !


La notion de comportementaliste est une évolution normale du métier d'éducateur canin, à qui on pouvait reprocher de dresser le chien sans s'occuper de l'avis du maître et de la relation personnelle qu'il établit avec son animal.


Il faut espérer que les 2 profession, éducateur canin et comportementaliste, se rapprocheront le plus possible, car il est souhaitable d'être un professionnel complet.
 La méthode utilisée, celle des comportementalistes en général, est celle dite « systémique », d'après le mot "système".

La famille constitue un système, de même que l’on parle de système scolaire etc. Tout le monde influence tout le monde dans un système, il faut une vue globale.
Il faut aussi différencier les pratiques, chaque personne a ses spécificités, en ayant par exemple des connaissances autres que strictement le comportement canin.
Certains comportementalistes peuvent donc vous conseiller de façon plus large selon leurs spécialités :

  • l'élevage,
  • l'alimentation,
  • l'entretien du chien,
  • les concours canins de beauté ou de travail...

Son rôle le plus connu est d'intervenir lorsqu'il y a un problème avec votre chien.

Il "tient conseil" avec vous et vous apporte son regard extérieur lors de plusieurs entretiens d'une heure et demi à 2 heures, ou d'un seul long entretien.

Il vous explique le comportement du chien dans votre contexte familial. Il cherche les « je croyais qu’il croyait que nous croyons… » qui vous ont mené à une situation perturbée.

Il vous propose des changements concrets dans le sens de votre demande, qui ne seront pas que des astuces universelles mais des conseils personnalisés, destinés à faire réagir votre chien dans le sens souhaité.

Quand faire appel à un comportementaliste ?

Le rôle le plus connu du comportementaliste est lorsque vous avez un problème avec votre chien :
En fait, une situation peut être un problème pour une personne, mais pas pour une autre, donc il est plus juste de dire :

Quand vous voulez que quelque chose change.

Cette nuance ouvre une plus large perspective. Si vous voulez que quelque chose change chez votre chien, faites appel ce professionel.
Avant d'aller le faire dresser, ou bien parce que vous voulez tout faire vous-même :
Peu importe ce que vous voulez lui apprendre, même à venir au rappel, si les résultats ne sont pas concluant, voir un comportementaliste vous permettra après même un seul entretien : 

  • De gagner du temps 
  • De mieux comprendre et moins appliquer de recettes 
  • De faire plus de choses par vous-même

En 2 ou 3 heures autour d'une table vous en saurez bien plus sur votre chien, et avec quelques conseils, votre chien sera plus réceptif.

Vous pouvez voir un éducateur canin, les deux professions travaillent ensemble pour être plus efficaces.

Vous venez d'acquérir un chiot :

Faites lui prendre un bon démarrage dans la vie. De même que vous allez faire faire un check up de santé chez le vétérinaire, vous pouvez faire un bilan de sa personnalité et de ce dont votre chiot a besoin pour devenir l'adulte que vous souhaitez.
Vous trouverez aussi un espace membre sur le site.

Avant l'achat d'un chiot :

Vous pouvez aussi consulter un conseiller, pour être sûr de : Faire le bon choix de race (il y a plus de différences d'une race à l'autre que l'on ne croit) Faire le bon choix d'éleveur Choisir le caractère du chiot qui vous conviendra le mieux.

Pour élever une portée de chiots :

Il serait de la première importance que plus de comportementalistes soient sollicités, voyez Suivi de portées : Bien des chiots seraient plus faciles pour leur nouveaux maîtres. C'est une bonne référence pour acheter un chiot.

En cas de problèmes personnels :

Si vous pensez que vos problèmes relationnels avec votre chien, ou votre chat, viennent de vos problèmes personnels que l'animal ressent et dont il est le miroir, certains comportementalistes animaliers recherchent plutôt dans ce sens, avec une approche plus psychologique, pour vous aider à progresser.

Si vous avez de mauvais souvenirs, que vous ayez été mordu ou que vous ou vos enfants ayez peur des chiens, en comprenant ce qui a mené à cette situation, vous pourrez atténuer un choc et reprendre confiance.

Collectivités :

Des communes s'adressent aussi à des professionnels du comportement pour apporter des connaissances utiles à leurs employés, pour savoir gérer les rencontres avec des chiens errants ou autres.
Enfin, des écoles ou des centres de vacances proposent aussi des ateliers pédagogiques à l'aide d'un comportementaliste, afin de responsabiliser les enfants, de prévenir les morsures, et de mieux leur faire connaître leur meilleur ami.

Top petites races de chien

  • 05 juin 2019 |

Quelles sont les petites races de chiens les plus populaires en France ? Nous en avons selectionnés 5 !

Comment choisir une race de chien ?

  • 27 juin 2018 |

 

Entre les différentes races de chiens, il existe de très grandes différences entre chaque chien de même race et chacun d’entre eux réagit d’une manière unique. Ces différences de comportement sont dues aux conditions dans lesquelles le chine va évoluer, à son éducation, à la façon dont ses maîtres vont le stimuler et bien sûr il y a quand même une part importante de génétique.

Pourquoi acheter un chien lof ?

  • 19 janvier 2018 |

Nous allons voir ensemble pourquoi il peut être important d’acheter un chien LOF et quels sont les risques si on ne le fait pas.

Magnétisme pour chien, prendre soin de votre animal

  • 14 décembre 2017 |

Parce que vous aimez votre animal, votre chien, à la manière d'un membre à part entière de votre famille, parce qu'il vous accompagne au quotidien depuis de nombreuses années maintenant, vous souhaitez lui apporter le meilleur. En dehors de votre présence, des temps de promenade, d'une alimentation équilibrée, vous souhaitez répondre à ses besoins propres. Quelques fois, il s'agira donc de composer avec des problèmes comportementaux, traduisant un mal-être animal, quand il faudra aussi, parfois, prendre soin d'un chien âgé pour lui permettre de vieillir dans les meilleures conditions.

Mon chien n'aime pas manger

  • 06 décembre 2017 |

Les chiens sont réputés pour manger, tout ce qui leur tombe dans l'écuelle - ou par terre dans la cuisine - mais tous ne sont pas comme ça. Certains chiens sont de nature difficile, ils flairent leur nourriture et s'en vont si ce n'est pas à leur goût. D'autres ont développé leur goût pour les repas de l'homme et les croquettes sèches ont perdu de leur attirance.

Ce site est la pour aider dans l'éducation de votre chien, je suis éducateur canin et comportementaliste pour chien. Je vous propose mon aide afin d'obtenir le chien le plus sympa possible. Mes méthodes sont très classique, je n'ai pas adopté une méthode en particulier. J'aime toutes les mélanger en fonction du chien et de ses maîtres. La principale chose à ne pas faire c'est du mal à un animal. Je n'utilise donc pas de méthodes violentes, colliers étrangleurs et autres matériels de torture comme une cage pour enfermer son chien. Vous pouvez aussi en apprendre plus sur le Dogue Argentin grâce à notre partenaire.

Nous avons plusieurs partenaires comme le site Faire du sport canin avec son chien.

Mais aussi sur la race de chien du caniche.

banniere